Hygiène alimentaire : Quelle est la réglementation en vigueur ?

Se renseigner sur l’hygiène alimentaire est très important pour l’ouverture d’un restaurant et sa réglementation est à maitriser parfaitement. Tout manquement  à la législation en vigueur des pratiques de l’hygiène alimentaire peut entrainer de graves poursuites pouvant aller jusqu’à la fermeture de l’établissement.

La déclaration nécessaire à l’activité de restaurateur

Pour le lancement d’une activité de restaurateur, il y a lieu d’accomplir plusieurs formalités dont les plus importantes sont :

  • L’obligation d’effectuer un stage de formation HACCP pendant lequel l’employé va comprendre comment mener à bien un projet.
  • Il est dans l’obligation pour chaque chef d’entreprise de faire une déclaration préalable d’ouverture et de présenter  toutes les pièces justificatives.

Les établissements concernés par la réglementation de l’hygiène alimentaire

L’établissement régi par une réglementation de l’hygiène alimentaire peut être soit une reprise d’établissement pour le transformer, une franchise ou une innovation.

Il y a lieu de commencer par l’identification du type d’établissement à ouvrir.  Ceci est obligatoire car les formalités sont différentes selon qu’il s’agit d’établissements qui font de la vente sur place ou à emporter ou selon l’emplacement. L’hygiène alimentairedoit être la préoccupation de tous que ce soit pour un bar, un restaurant, un espace de vente à emporter ou un Food Truck.

Les obligations du restaurateur en matière de réglementation de l’hygiène alimentaire

Votre entreprise du domaine alimentaire doit respecter les normes d’hygiène. Pour en savoir plus sur cesnormesvisitez https://formation-haccp.info/reglementation-hygiene-alimentaire

Vous apprendrez comment faire la mise en place d’un service avec des déplacements fluides pour limiter et même éliminer tout risque de contamination des denrées alimentaires. L’aménagement de l’espace doit être effectué de façon à ne pas placer au même endroit les matières premières, les plats cuisinés et les déchets sans compter  qu’il faut acquérir des gestes et des réflexes lors de la manipulation des produits frais.

Le gérant doit aussi acheter le matériel nécessaire qui respecte la liaison chaude et la liaison froide. Il est important d’augmenter ou de baisser des températures de manière rapide au moment de chauffer des denrées périssables.

C’est pour cela que toutes les températures doivent être maitrisées et contrôlables à tout moment. En ce qui concerne l’hygiène alimentaire, le danger sanitaire le plus important est la contamination par la salmonelle et la listeria qui peuvent entrainer des infections invalidantes.

La réglementation en matière de sécurité

Tout établissement qui reçoit du public doit veiller à ce que ni les animaux, ni les personnes ne contaminent ou soient contaminés par les aliments. Les denrées alimentaires doivent être de bonne qualité. Mais il faut savoir que les denrées soient contaminées sans impliquer l’établissement. Dans ce cas c’est un contrôle  qui doit rappeler les lots de marchandises incriminés.

Pour éviter tous les risques d’infection bactérienne, virologique ou parasitaire, il y a lieu d’enseigner aux employés le lavage des mains. Chaque manipulation doit entrainer la désinfection de l’espace de travail ceci sans compter qu’en fin de service la protection du matériel est obligatoire.

En cas de constatation d’un défaut d’hygiène lors d’un contrôle de denrées, des sanctions plus ou moins importantes sont prévues. Pour les éviter il faut investir dans la formation pour éviter tout risque sanitaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *